CONSERVATIONEM PRINCIPLE | L’ETAT DES AVOIRS

NOTE BY THE AUTHOR: Conservationem Principle is one of the seven seals of Revelation, I wrote shortly after the birth of my son Jean-David, in 2006. I decided to publish it after my 45th birthday, through 216-digits, in its original French version.
Conservationem Principle expresses my delirious thought and my intimate feeling about the principle of self-judgement of the mankind at the End of Time, evoking myths of the human history such as the Holy Grail and the Babylon Tower, but also the mechanics of the Black Holes, and introducing the law of the Nard Table in the Royal Time, that determines the State of Having, happening in coincidence of the Tempus Maximus.

I. Le hasard éternel est le fruit du temps, d’après son mariage avec la pureté. Voici la Table de Nard plongée dans le temps de la royauté.

II. Le Saint Graal a été préservé à travers le mélange des siècles dans le sein de l’homme pour que la lignée soit préservée à la fin des temps.

III. Cet esprit universel a convoyé la connaissance à l’abri de toute contamination, pour que tous ceux qui demandent de savoir sachent, de bouche à bouche et de bouche à oreille.

IV. C’est ainsi qu’au Tempus Maximus l’état physique se superpose à l’état des droits pour retourner l’état des avoirs.

V. En réalité, le produit entre le pouvoir inscrit dans les droits de l’homme et son antithétique égale l’espace défini dans l’intervalle de la survie.

VI. S’il est vrai que l’espace compte un nombre parfait de dimensions et le zéro n’existe pas en nature, il existe un Punctum Temporis dans lequel le doute infinitésimal est égal à l’unité dans l’espace infini.

VII. Dans l’univers naturel on observe qu’en présence dans trou la courbature de l’espace-temps devient définitive en correspondance de la déformation irréversible du plan de l’état physique de référence, en présence d’une asymptote.

VIII. Dans un système naturel en équilibre, rien ne se détruit et rien ne se crée. De même, l’intégration d’une tangente ne dépend que de la forme et la dimension du système dont elle est le reflet ou la transformation dans son propre système.

IX. Un principe de conservation est accepté en physique comme dans tout autre domaine des sciences exactes, tout banalement comme x moins x est égale à 0 et x divisé x est égale à 1. De même, toute entité est en équilibre avec son système par l’intermédiaire de son antithétique, autant qu’on considère le zéro parmi les nombres.

X. C’est ainsi qu’avant que ce soit le moment, une sorte de rébellion convulsive anime les êtres habités par un état des droits digéré par leur système, face à la grandeur de leur état physique.

XI. Il n’y aura pas d’équilibre, ni d’égalité, sans que l’état physique éclipse à jamais l’état des droits des hommes, pour que les esprits se purgent dans l’état des avoirs.

XII. De corps à corps s’est transmise la chair qui a coulé son sang dans le temps des honneurs.

XIII. C’est ainsi qu’au Tempus Maximus, une mer bruyante de questionnements fera que la vérité soit rétablie de bouche à bouche et de bouche à oreille.

XIV. Le dernier tour de la Tour de Babylone sera accouché par la femme, pour que le mal puisse s’anéantir à travers le mal, autour du Roi.